Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/06/2010

Bois Raméal Fragmenté (BRF)

 

brf coutances.jpg

 

Le BRF (ou Bois Raméal Fragmenté) est un produit issu du déchiquetage mécanisé de branches de feuillus de petit diamètre (<7 cm). Il est épandu directement sur les parcelles après déchiquetage, avec ou sans enfouissement.

 

 

 

LES PROPRIETES DU BRF :

Un accroissement de l'activité biologique du sol :

Après incorporation, le BRF est rapidement colonisé par les micro-organismes du sol. Ce processus de décomposition profite à l'ensemble de la vie du sol et stimule ainsi tous les réseaux alimentaires, depuis les bactéries jusqu'aux plantes en passant par les vers de terre et les insectes.

 

brf-champignons.jpg

Une augmentation du taux d'humus dans le sol :

La digestion du BRF par la vie du sol engendre la formation d'humus en grandes quantités. L'humus est un facteur essentiel de la stabilité des sols à long terme, de leur fertilité et de leur capacité à stocker l'eau et les nutriments.

 

petites branches.jpg

Une nutrition des plantes :

On estime que 75 % des nutriments de l'arbre se trouvent dans les branches de moins de 7 cm de diamètre, qui sont utilisées pour le BRF. De plus, le BRF (C/N de 50) est dix fois plus riche en azote que le bois de tronc (C/N de 500), et cette propriété le rend très accessible pour les micro-organismes décomposeurs. L'azote ainsi apporté sera petit à petit disponible pour les cultures.

 

 

LES INTERETS ECOLOGIQUES DU BRF :

Entretien durable des haies :

Haiecobois ne commercialise que du bois issu de l'entretien durable du bocage. Cette valorisation économique incite les agriculteurs à conserver leurs haies.

Bilan Carbone positif :

L'enfouissement du BRF dans le sol permet une accumulation du carbone dans le sol. Actuellement les agriculteurs se débarrassent de leurs branchages en les brulant, faute de valorisation économique suffisante. Le bilan carbone passe donc de nul à positif par cette pratique.

 

Alors, pour votre potager, pensez au BRF !

 

Fiche de présentation  à télécharger