Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/04/2009

Utilisation des déchiqueteuses, techniques

Le déchiquetage ne s'improvise pas. Pour faciliter les chantiers, assurer de bons rendements et une qualité des plaquettes, il est asbsolument nécessaire de respecter des règles d'organisation et de préparation des chantiers.

Le guide suivant vous présente tous ces aspects décrits ci dessous et illustrés: Télécharger

Vous pouvez aussi consulter le blog d'Ecovaloris

 

SECURITE

  • Déchiqueteuse à alimentation manuelles

- Porter un casque, qui assure une protection contre le bruit et les retours de branches

- Ne jamais introduire les mains, bras ou jambes dans la goulotte d’entrée

- Pour faire le réglage ou l’entretien de la machine, toujours arrêter la machine et veiller à ce que le volant et la prise de force soient immobiles. Démonter ensuite la prise de force

- Attention au retour de branches

  • Déchiqueteuse à alimentation par grappin

- Ne pas se situer dans l'aire de travail de la déchiqueteuse, plus particulièrement au niveau du grappin. Eviter par exepmple de déposer à la main sur le tapis  les derniers branchages

 

 

UTILISATION DES DECHIQUETEUSES

 

  • Dispositif de coupe :

- Affutage des couteaux: leur usure dépend de la densité du bois, du degré de salissure et du nombre de couteaux. Dans tous les cas, il est indispensable de les  affuter puis de les remplacer régulièrement

- Ecart avec le contre couteau : il est réglé une unique fois et ne nécessite  pas d’être modifié par la suite.

  • Introduction du bois :

-  Réglage de la vitesse  des rouleaux ameneurs : la vitesse ne doit pas être      réglée au maximum au risque de créer des queues de déchiquetage.

- Rythme d’ alimentation  en bois: la machine doit être alimentée régulièrement en  bois, sans être « bourrée » ni tourner à vide.

  • Puissance du tracteur
Elle ne doit bien sûr pas être inférieure à la puissance nécessaire de la déchiqueteuse

  • Régime moteur (déchiqueteuses manuelles)
La prise de force du tracteur doit être en 1000trs/min. Le régime du moteur doit lui aussi correspondre à ces 1000trs. Si ce régime n’est pas respecté, le rotor ne tournera  pas assez vite par rapport à l’alimentation. Le no-stress se déclenchera alors plus sou vent créant ainsi une perte de charge et provoquant la production de queues de déchiquetage

  • Système de calibrage
Les déchiqueteuses doivent être équipées de peignes (déchiqueteuse à disque)  ou grilles de calibrage (déchiqueteuses à tambour -la granulométrie désirée correspond au maillage d'une grille qui joue en quelque sorte le rôle de tamis et d'éclateur : les copeaux restent soumis à l'action du rotor tant qu'ils ne peuvent pas traverser cette grille ). Une « déchiqueteuse » est donc à ce titre  différente d’un simple « réducteur de volume »

 

TYPE DE BOIS A DECHIQUETER

  • Pour un bon travail de la déchiqueteuse, on privilégie les branches entières (> 2m de long de préférence). Il n’est ainsi surtout pas recommandé de conserver les bûches puis de déchiqueter les petits bois restants (branches de petits diamètre < 5cm) : le chantier est alors peu performant et la qualité très médiocre (nombreuses queues de déchiquetage).
  • Déchqiueter de préférences du bois "vert". Un bois trop a tendance à éclater (mauvaise qualité de plaquettes), diminue le rendement et accélère l'usure des couteaux de la machine.
  • Respecter le diamètre maximal d’admission de la machine
  • Le déchiquetage se fait sur branches sans feuilles (pour éviter le compostage au stockage). Pour les résineux, il est nécessaire de couper plusieurs mois avant le déchqiuetage pour laisser sécher les aiguilles.


ORGANISATION D'UN CHANTIER

  • Général :
- Disposer les branches parallèlement les unes aux autres, leurs bases orientées face à la déchiqueteuse. De cette façon, elles sont amenées facilement à la trémie d’alimentation de la déchiqueteuse.
- Si le pied des branches est dirigé vers la haie, disposer d’un espace d’une dizaine de mètres entre les branches et la haie  pour le passage du matériel (déchiqueteuse + tracteur remorque).

- Etre particulièrement vigilant pour ne pas introduire  de terres ou tout autre corps étrangers (pierres, matières plastiques, barbelés..).

  • Déchiqueteuse manuelle :

- Disposer les branches en ligne de façon à les reprendre facilement à la main.

  • Déchiqueteuse à grappin: 2 organisations possibles

- Aligner les branches les unes à coté des autres. La machine avancera au fur et à mesure le long de la rangée.  Cette technique convient bien aux grosses branches difficilement manipulables.

- Faire des tas sans dépasser 2m de hauteur. Ne pas tasser les tas et emmêler les branches car la reprise en serait très difficile.

  • Pour les 2 types de matériels :

- Reprendre les branches dans le sens inverse du sens de dépôt des branches.

- Pour un chantier encore plus efficace,  il est possible d’amener les branches à la déchiqueteuse avec un chargeur ou un télescopique. La machine travaille ainsi en poste fixe. L’idéal est de réaliser des pincées de bois correspondant aux pincées du grappin.  Attention cependant à ne pas reprendre de terre ou de pierre.

- Le tracteur et la déchiqueteuse avancent le long du chantier, suivi en parallèle par un autre tracteur    attelé d’une remorque qui récupère les plaquettes. La présence d’une 2ème remorque est préférable pour pouvoir continuer de déchiqueter lorsque la 1ère est pleine.

 

Les commentaires sont fermés.